A+ R A-

Inauguration de l’hôpital de d...

Inauguration de l’hôpital de district de Gihofi par le Président de la République du Burundi son excellence Monsieur Pierre NKURUNZIZA...

Organisation d’une formation p...

« Faire savoir », tel est le maître mot de la formation portant sur la communication et la visibilité des...

Celon - Inauguration du bureau...

Le 16 décembre 2014, s’est tenue à Rumonge, la cérémonie d’inauguration du bureau communal de Rumonge et de clôture officielle...

Signature de la Convention de ...

Dans le cadre de l’appui au processus électoral burundais de l’an 2015, le Ministre des Finances et de la planification...

Inauguration de l’hôpital de d...

Inauguration de l’hô...

Organisation d’une formation p...

« Faire savoir », te...

Celon - Inauguration du bureau...

Le 16 décembre 2014,...

Signature de la Convention de ...

Dans le cadre de l’a...

Inauguration de l’hôpital de district de Gihofi par le Président de la République

Inauguration de l’hôpital de district de Gihofi par le Président de la République du Burundi son excellence Monsieur Pierre NKURUNZIZA et remise des équipements médicaux à dix centres de santé.

Le Vendredi 25 Avril 2014, son excellence le Président de la République du Burundi a inauguré l’hôpital de GIHOFI. Cet Hôpital a été construit sur les fonds de l’Union Européenne via le Programme PPCDR (Programme Post Conflit de Développement Rural) et équipé par le projet AMAGARA MEZA.  L’hôpital de GIHOFI a été construit suivant les normes d’architecture hospitalière. Il est équipé de 171 lits et a été construit avec un budget de 3,7 milliards de francs burundais. Il a été équipé pour une valeur de 800 millions de francs burundais. Avec ces équipements médicaux, l’hôpital de Gihofi va offrir le paquet d’activités complet : médecine interne, gynécologie obstétrique, néonatologie, pédiatrie, chirurgie, laboratoire, imagerie (radiologie standard, écographie). Dans ce même cadre, cet hôpital a bénéficié de l’eau et de l’électricité, ce qui améliore sensiblement les conditions de travail dans cette structure.

 

Figure 1 : Coupure du Ruban lors de l’inauguration de l’hôpital de GIHOFI. De gauche à droite, L’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Burundi,  Son excellence  le président de la République  du Burundi  et Madame la ministre de la santé  publique

et de la lutte contre le SIDA

 

Dans son discours, le président de la république du Burundi a rappelé que cet hôpital ainsi que ses équipements médicaux ont été disponibles grâce aux bonnes relations diplomatiques qui existent entre le Burundi et l’Union Européenne.  Il en a profité pour remercier ces partenaires du développement. 

Figure 3 : Son excellence le Président de la République du Burundi prononçant le discours de circonstance.

Il a également souligné que la construction de tels hôpitaux de district s’inscrit dans la droite ligne de la politique du gouvernement burundais de promouvoir la bonne santé de la population burundaise par un accès facile aux soins de santé.

Dans son allocution, l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Burundi  a rappelé que l’Union Européenne, premier partenaire du Burundi en matière de développement, continuera à appuyer le Burundi dans les secteurs clés comme la lutte contre la  malnutrition, l’accès aux services sociaux, l’emploi des jeunes et l’accès aux services essentiels. Comme il l’a indiqué, cet hôpital de district de  Gihofi constitue un symbole de la coopération durable entre le Burundi et l’Union Européenne.

Figure 4 : L’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne lors de son allocution.

L’inauguration de l’hôpital de district de Gihofi a été aussi une occasion de remettre des équipements médicaux complets pour faire démarrer 10 centres de santé répartis dans 8 provinces du pays de la zone d’intervention du projet AMAGARA MEZA. Cet équipement a une valeur de près de 380 millions de francs burundais.

 

 

CELON - Documents de référence

Programme indicatif ...

Programme indicatif ...

Programme indicatif national pour la période 2014-2020.La commission européenne et le gouvernement du Burundi conviennent ce qui suit :  - La Commission Européenne, représentée par M. Andris Piebalgs, Commissaire au développement,...

Convention de financ...

Convention de financ...

Convention de financement entre la Commission Européenne et la République du Burundi. L'Union européenne et ses états membres, ci-après dénommés "L'UE", représentés par la commission européenne en sa qualité de...

Devis Programme n°2...

Devis Programme  n°2...

Le projet d'appui au système « Ordonnateur National »s’inscrit dans le cadre de pérennisation des acquis des appuis antérieurs (différentes phases du FED) et de l'accompagnement vers une internalisation progressive, rationnelle et...

Cadre Stratégique de...

Cadre Stratégique de...

Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté CSLP II Résultats et acquis du CSLP 1 : Les résultats encourageants ont été obtenus dans la plupart des domaines d’intervention retenus par...

Mot du Directeur

Ce site web constitue, pour la CELON, une vitrine virtuelle au travers de laquelle les informations les plus pertinentes et actualisées sur la coopération entre le Burundi et l’Union Européenne sont mises à la disposition, en temps réel, de tous les partenaires, bénéficiaires ou parties prenantes aux financements du FED (Fonds Européen de Développement).

Cette coopération est régie par l’Accord de Cotonou du 23 juin 2000 tel que révisé à Luxembourg le 25 juin 2005. Une deuxième révision intervenue en 2010 à Ouagadougou est en cours de ratification par les Etats ACP et UE.        

 Lire la suite

 

CELON - Brochure et Dépliant

 

Top vidéo

Programme Indicatif Régional Afrique Centrale 2014-2020

 La région Afrique centrale, représentée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et la Commission européenne au nom de l'Union européenne (UE) conviennent de ce qui suit :

(1) Le Président de la Commission de la CEMAC, Pierre MOUSSA, et le Secrétaire général de la CEEAC, Ahmad ALLAM-MI (ordonnateurs régionaux du Fonds européen de développement), et la Commission européenne, représentée par le Commissaire Neven MIMICA, appelés ci-après les parties, ont déterminé les orientations générales de la coopération pour la période 2014-2020.

Télécharger le document (PIR AC) sous format PDF

Qui est en ligne

We have 32 guests and no members online